Le CHAMP'MAN à EPERNAY - Sézanne Triathlon | Site Officiel

Le CHAMP’MAN à EPERNAY

Plusieurs épreuves dans la région ce premier week-end de juillet. Pendant qu’une partie des sézannais s’était retrouvée à Dienville, 4 autres (Fred, Dam, David et Fabrice) s’étaient donnés rendez-vous dans la capitale du champagne pour une nouvelle épreuve au format L.

Ce format de course, couplé à la difficulté du parcours vélo de 85km (1000m D+) à travers le vignoble champenois et une chaleur écrasante sur la course à pied en 3 tours de 7km reliant l’aire d’arrivée à la célèbre avenue de Champagne, laissera des traces sur les organismes les moins entraînés. Mais l’affaire débute plutôt bien avec une natation dans la Marne, dans le sens du courant. La température est annoncée à 21°C, la combinaison est donc autorisée. Les temps de cette section s’apparentent plus à un 1500m qu’aux 1950m réels. C’est Fred qui se présente le premier dans le parc à vélo en 93ème position. Puis toutes les 2′ environ Damien, David et Fabrice  dans cet ordre enfourchent leur monture pour le parcours vélo et attaquer d’entrée la côte menant sur les hauteurs d’Hautvillers avec des passages à 13%. Assurément, il va falloir gérer habillement la partie cycliste pour ne pas y laisser trop de plumes. Fred effectue une grosse remontée jusque la 17ème place à son arrivée à T2. Damien qui pensait se voir rattraper par David sort un gros vélo (+ de 29km/h) et remonte une trentaine de place avant d’attaquer le semi-marathon. David a perdu énormément de temps aux transitions (quasiment 8′ cumulées) et même si son vélo lui permet de regagner 80 places, des problèmes gastriques vont ralentir sa progression. Pendant ce temps, Fred entame la portion pédestre restant fidèle à son plan de marche 4’28/km sur les 2 premiers tours. Fabrice qui est sûrement le moins entraîné des 4 a effectué un vélo prudent, bien lui en a pris, car le dernier enchaînement sera très très dur ! Visiblement il aura été dur pour une majeure partie des triathlètes par cette chaleur. Mais l’essentiel est ailleurs. Hormis Fred, qui s’était fixé des objectifs de temps et d’allure. Pour les autres la médaille de finisher serait leur graal. Chacun l’obtient à l’issue de l’épreuve. Fred, bien sûr qui boucle l’épreuve en 4h30 au 12ème rang avec un gros finish à pied

 

Damien, en parti grâce à sa belle performance cycliste décroche une belle 115ème place en 5h34. Performance honorable pour un triathlète qui ne s’était pas fixé d’objectif. Les sensations semblent progresser.

David qui semble avoir du mal à trouver son rythme sur ce format termine à la 167ème place en 5h54. Il n’arrive pas à retranscrire sa forme affichée à l’entraînement en compétition, à cause notamment de problèmes gastriques.

       

Notre Fafa a souffert ! Mais il a atteint son objectif de finisher ! Avec si peu d’entraînement, cela inspire le respect du guerrier qui sommeille en lui. 202ème en 6h11.

  

Laisser une réponse