Cross duathlon de Nemours

Traditionnelle épreuve du 11 novembre, le cross duathlon de Nemours a su trouver sa place dans le calendrier hivernal des sports enchaînés. Seul représentant de Sézanne sur cette épreuve qui va se courir dans des conditions que je n’affectionne pas particulièrement : pluie, vent, froid… Mais je sais que la qualité du parcours va vite me faire oublier ces petits désagréments. En effet, la première portion de trail en une seule boucle de 5km regorge de petits sentiers techniques aux dénivelés prononcés. Le départ groupé (avec les relais) incite à la prudence, même si le premier km, plat, se court en 3’17, les premières difficultés calment les ardeurs ! Je boucle le premier au tour aux alentours du 15ème rang scratch.

Et c’est parti pour 2 tours de 10km de VTT dont je me rappelle, en partie, le tracé (j’ai fait 2ème sur cette épreuve en 2015), mais les conditions ont changé. Car, même si la pluie n’a pas rendu le terrain exécrable de part sa nature sablonneuse, il me semble lourd. Je pense que je n’avais tout simplement pas les jambes d’il y a 2 ans au vu de mon temps sur cette section. Je me suis fais doubler plusieurs fois ! Ce qui m’arrive rarement sur ce genre d’épreuve, même si encore une fois les relais mêlés à la course fausse un peu la donne. Il faut gérer, pour aborder la partie finale avec un minimum de fraîcheur.

Il reste encore 3km à parcourir avec encore 2 belles bosses. Cela aurait pu être une formalité, si je ne m’étais pas tordu la cheville dans la dernière descente. Malheureusement chaussé un peu léger, je n’avais pas opté pour la paire de trail. C’est la troisième fois aujourd’hui sur la même cheville ! Ça commence à tirer. Heureusement, le dernier km est sans difficulté, je rallie l’arrivée en grimaçant, 8ème individuel.

 

Laisser une réponse